Accueil
Retour aux enluminures

Fol. 19 r., 6e enluminure de l'évangile de Matthieu

DETAILS DES VIGNETTES
ci-dessous

6e enluminure de l'évangile de Matthieu image suivante
Matthieu : La Montée vers Jérusalem

La Montée vers Jérusalem
Dans un paysage rocheux, un jeune homme imberbe et un vieillard poussent un âne. Un homme barbu se dresse devant un édifice à gauche. Il montre l'âne et tient un phylactère couvert de lettres aujourd'hui illisibles.
Inscription arabe (voir ill. pleine page) : Jean et Pierre ramenant l’âne.




Matthieu : L'Entrée à Jérusalem

L'Entrée à Jérusalem
La ville est figurée à droite. Dans les ouvertures et au-dessus du toit apparaissent 3 visages nimbés.
Devant le mur un jeune enfant en pagne étend une tunique bistre, un autre escalade l'arbre dans lequel un troisième coupe des branches.
Le Christ s’avance de la gauche sur son âne conduisant un groupe de disciples, au premier rang desquels Pierre en tunique vert olive.
Inscription arabe (voir ill. pleine page) : Les olives (ou Les Rameaux)


Matthieu : Les Vierges sages et les vierges folles

Les Vierges sages et les vierges folles
Scène en deux registres. Au sommet le Christ avec des bustes de femmes tournés vers lui tenant des coupes. En bas, deux groupes de femmes se tiennent devant une porte fermée, elles tiennent des coupes renversées et 2 d'entre elles frappent à la porte.


Matthieu : L'Onction de Béthanie

L'Onction de Béthanie
Le Christ assis sur un coussin, sur un haut siège, s’adresse aux douze apôtres. Derrière lui, se tient une femme.
Inscription arabe (voir ill. pleine page) : (celle) qui oignit le Seigneur de parfum.


Matthieu : Le Lavement des pieds

Le Lavement des pieds
Le Christ, vêtu simplement d'un long pagne bistre, s’incline au dessus d’un bassin en forme de calice ; il tient la jambe droite de Pierre, qui se touche la joue.
Inscription arabe (voir ill. pleine page) : le lavement des pieds.

Matthieu : La dernière Cène

La dernière Cène
Le Christ est représenté sur la gauche tenant dans la main droite un calice d’or. Les apôtres sont assis à la turque auprès d’une table ronde chargée de quatre plats ou pains.
Inscription arabe (voir ill. pleine page) : la manducation du pain.

Haut de page